Envie de participer ?
Séjour dans le Doubs pour la section Tourisme Moto

Séjour dans le Doubs pour la section Tourisme Moto de l’ASEAB

 

image-20221024184950-3.jpeg

Dimanche 25 septembre, par un temps gris et peu engageant, 5 des 6 participants au séjour Moto dans le Doubs se sont retrouvés sur le parking du magasin Auchan du Val d’Auron. Après quelques échanges et comparaison de nos différentes applications « météo », nous prenons la décision d’enfiler les tenues de pluie avant le départ. Le groupe prend la route à 9h direction Quingey, via Nevers, Château Chinon, Autun et Beaune. Notre premier arrêt a lieu à Bengy sur Craon pour retrouver Anabelle, la 6ème particpante. Nous poursuivons notre route vers Quingey avec quelques arrêts : pause-café à Chatillon en Bazois, pause repas à Autun. Ce fut l’occasion d’admirer les paysages du Morvan, les vignobles prestigieux autour de Beaune, et cela sans pluie ou presque. Arrivé à Quingey, nous prenons possession des chambres d’hôtel qui avaient été réservées par l’office du tourisme du Doubs. Le temps d’arriver à caser les 6 motos dans le garage de l’hôtel, la pluie s’est invitée et c’est sous une averse que nous partons faire une courte visite du village avant le repas qui nous attend à l’hôtel. Le repas est l’occasion de passer un bon moment et aussi de préparer la première journée du road-trip. Philippe, qui avait fait au préalable un gros travail de vérification et d’adaptation des trajets proposés par l’office de tourisme sera notre guide pendant les 3 jours.

image-20221024184950-4.jpegLundi 26 septembre. Notre route nous mène de Quingey à Chapelle des Bois en passant par Nans Sous St Anne, la source du Lison, Ornans, la source de la Loue, chère à Gustave Courbet, Mouthe. La météo semble capricieuse, aussi nous décidons de revêtir les tenues de pluie dès le départ. Un premier arrêt à la source du Lison nous a permis de passer un petit moment très agréable sur un site superbe et d’échanger avec des touristes de passage comme nous. Nous reprenons la route vers Ornans où nous avons prévu de déjeuner et de visiter le musée Courbet, le célèbre enfant du pays. L’arrêt suivant nous a fait découvrir la source de la Loue, qui inspira de nombreuses toiles à ce grand peintre. Nous arrivons un peu après 18h à Chapelle des Bois après être passé à Mouthe, réputé être le village le plus froid de France. Pour tout dire, il faisait 4°C et il tombait une pluie très froide à notre arrivée.

image-20221024184950-5.jpeg        image-20221024184950-6.jpeg

 

image-20221024184950-7.jpegMardi 27 septembre. La pluie est belle et bien là et elle ne nous quittera quasiment plus jusqu’à notre retour à Bourges. Le froid et les nuages sont aussi de la partie, du moins au départ. Notre route doit nous mener de Chapelle des Bois à Bonnetage en passant par le Mont d’Or, Métabief, Pontarlier, Morteau, Villers le lac, le Pissoux, suivi d’une escapade en Suisse avant de rejoindre l’arrivée. L’incursion au sommet du Mont d’Or s’est avérée, hélas, sans grand intérêt, pluie, grésil, nuage, route étroite et parfois encombrée par des vaches, nombreux passages canadiens, … Revenus à une altitude plus basse, nous avons cette fois pu admirer de très beaux paysages, notamment lorsque la route longe des falaises impressionnantes. Ce jour-là, le repas de midi fut un rapide pique-nique sur un parking de supermarché où nous avions fait le plein d’essence. Le passage en Suisse, il faut bien le dire, s’est avéré également sans grand intérêt. L’arrivée à Bonnetage s’est faite sous une forte pluie, après un passage sur une route étroite et boueuse pas vraiment faite pour les grosses motos routières. Nous avions hâte de descendre des motos et de nous mettre au sec. La mise à disposition d’un local pour faire sécher les tenues de pluie nous a été d’un grand secours. Le repas du soir a été également un bon moment et à nouveau l’occasion de revoir le trajet du lendemain, trajet que d’un commun accord nous avons décidé d’écourter un peu pour passer plus de temps en visite et moins de temps sous la pluie.

 

image-20221024184950-8.jpegMercredi 28 septembre. Retour à Quingey, lieu de notre première étape du dimanche soir, en passant par Beaune les Dames, Besançon, Montferrand le Château et Arc et Senan. Une première halte près d’une cascade nous a permis d’admirer à nouveau un site superbe. Une seconde, dans une fruitière, a été l’occasion de nous procurer les 250 g de Comté offert par l’office du tourisme. Nous avions prévu un arrêt aux alentours de la citadelle de Besançon. C’était sans compter sur la pluie incessante, la circulation, les nombreuses déviations occasionnées par des travaux en ville. Après un court arrêt la décision est prise de poursuivre notre route. Nous trouvons un restaurant sympathique, tenu par un motard à Montferrand le Château. Nous y passons un agréable moment, l’occasion de nous restaurer mais aussi de faire sécher un peu les tenues. La fatigue commence à se faire sentir chez les participants. Notre hôte nous explique comment rejoindre Arc et Senan et nous reprenons la route pour la visite de la célèbre saline royale. Cette visite image-20221024184950-9.jpegs’est avérée très intéressante. Nous y avons découvert, outre la présentation de l’histoire du sel, la vie et l’œuvre de l’architecte Claude Gustave Ledoux et une exposition des œuvres du peintre Charles Belle. A l’issue de cette visite, nous avons rejoint Quingey, fait le plein des motos et regagné l’hôtel pour notre dernière nuit dans le Doubs après un repas pris dans une pizzéria.

 

Jeudi 29 septembre. Retour à Bourges et toujours la pluie. L’itinéraire prévu doit nous faire passer par Dijon, Saulieu, Dun les Places, La Charité et Bourges. Un premier arrêt à Pouilly en Auxois pour une pause-café nous a permis un petit moment de détente. Nous avons ensuite eu la chance de trouver sur la route un agréable restaurant à Dun les Places, l’Auberge Ensoleillée. La phase finale du retour sur Bourges a été compliquée par une déviation après Corbigny. Quelques participants du groupe se sont trouvés séparés du reste de la troupe. Au final, nous avons réussi à tous nous retrouver pour un dernier verre à Sancergues. Chacun a ensuite repris la route pour rejoindre son domicile, avec, malgré les intempéries, de beaux souvenirs en tête.

 

A noter que notre périple nous a permis aussi de découvrir des races bovines peu connues dans le Berry, l’Aubrac avec un magnifique taureau que certains ont pris pour un bison, la Gallaway ceinturée avec sa bande blanche autour du ventre et la vache grise rétique vue en Suisse et qui, sur la photo pourrait nous faire penser qu’elle descend du Dahu …

 

 

image-20221024184950-10.jpegimage-20221024184950-11.jpeg   image-20221024184950-12.jpeg

 

Quelques chiffres :

  • 1280 km parcourus,
  • Quelques 25 heures passées sur les motos,
  • Pour les millimètres d’eau, désolé, personne n’avait de pluviomètre, mais il y en a eu beaucoup !!

 

image-20221024184950-13.png

 

Et pour finir, un grand merci à tous les participants pour la bonne humeur pendant le séjour et en particulier à notre guide sur les routes du Doubs.

 

Photos associées : ASEAB Tourisme Moto dans le Doubs

Un groupe de 6 motards de la section tourisme moto a participé à un séjour dans le Doubs organisé par l'office du tourisme du département


Commentaires

Sergio le vendredi 04 novembre à 10:21

Une très belle balade que vous nous partagez, merci à tous pour ce retour qui donne envie de participer.

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.